Le chemin Marcel Tassion

Du 'chantier de chômage' au 'contrat emploi-solidarité'

Le chemin Marcel Tassion

 

Ce chemin de forêt, large de 5m, long de 6,3 km, comprend 31 caniveaux, 3 ponts, 5 murs de soutènements et fut construit en 1936 dans le cadre des « chantiers de chômage » encouragés par l’état au moment de la grande crise économique.

« Le pays tout entier doit faire un effort solidaire, établir un programme de travaux et associer à sa réalisation jusqu’au plus petit village »

Ce sont les termes de l’appel lancé par le président de la république le 8 Août 1935.

Dans le territoire de Belfort , l’ingénieur Marcel Tassion, chef de service des Eaux et Forêts, présente un projet pour la construction d’une route avec un intérêt stratégique entre Malvaux et le Ballon d’Alsace.

C’est par cette route qu’en Novembre 1944 les légionnaires de la 1ère Armée  sont parvenus au sommet du Bllon et on délogé les Allemands de ce point stratégiques.

Il fallut 10000 journées de travail à la trentaine de chômeurs embauchés sur le chantier pour achever cette route qui prit le nom de son concepteur.

En 1996, plus de 60 ans après, le chemin Marcel Tassion a été remis en état. Par une curieuse coïncidence ce travail a été confié à une équipe de chômeurs dans le cadre de « contrats emploi-solidarité » Les ouvriers ont travaillé sous le contrôle de l’ONF et sous maîtrise d’ouvrage de l’Office du Tourisme.

Le chemin Marcel Tassion fait toujours le bonheur des marcheurs, qui en été veulent accéder au Ballon par un chemin facile et ombragé. En hiver c’est une piste de ski particulièrement agréable pour regagner Malvaux et Giromagny depuis le sommet du Ballon.

Source : Le Ballon d’Alsace, édition NEO